L'accident de Sandra

L'accident de Sandra - Normand Martel

Sandra n’avait que 23 ans lorsqu’elle a rencontré Peter. Elle venait de couper les ponts avec notre famille, parce que notre père voulait qu’elle fasse du droit, et elle souhaitait suivre des cours artistiques. Peu de temps après son départ de la maison, elle rencontra Peter, et ils ne se quittèrent plus. À cette époque, je n’avais déjà plus de contacts avec elle, rompre tout lien lui avait semblé plus facile qu’affronter notre père trop envahissant. Si bien que lorsqu’elle se maria, personne ne le sut.

Jusqu’à ce matin d’hiver, où je reçus un appel de Peter, m’expliquant qu’il était le mari de Sandra depuis trois ans, et qu’elle se trouvait aux soins intensifs, suite à leur accident de voiture.

Après quatre années sans contact, nous avons donc renoué les liens avec Sandra lorsqu’elle était encore à l’hôpital. Elle avait subi un traumatisme crânien, et ne se souvenait plus de ce qui s’était passé durant les six dernières années de sa vie. Elle avait tout oublié de son mari, et en sortant du coma, le voyant, Sandra avait pensé qu’il était son médecin. Elle avait oublié aussi, que depuis quatre ans, elle se sentait mieux loin de notre famille.

Mon père saisit cette occasion pour reprendre le contrôle. Il lui proposa de revenir dans notre maison familiale, de l’inscrire de nouveau en cours de droit, et de subvenir à ses besoins. Pourtant, le médecin qui la suivait, lui avait expliqué que si elle voulait retrouver la mémoire de ses dernières années de vie, elle devrait vivre de nouveau dans le même contexte qu’avant l’accident. Elle décida donc de retourner vivre chez elle, auprès de son mari, qui lui semblait pourtant être un inconnu.

Peter lui fit découvrir de nouveau leur appartement, les lieux où ils avaient l’habitude d’aller, et l’accompagna à son atelier. Avant son accident, Sandra avait laissé en suspens une sculpture qu’elle ne parvenait pas à terminer. Mais retrouver son lieu de travail n’avait réveillé aucun souvenir. Elle avait oublié les dernières années de sa vie, et tous ses efforts ne changeaient rien à cette situation. Le sentiment de ne plus savoir qui elle était la rendait folle, perdue au milieu d’une vie qui lui semblait ne pas être la sienne. En fouillant dans ses propres affaires, elle découvrit qu’elle consultait régulièrement un médecin, et en lui rendant visite, elle apprit que tous les trois mois, elle recevait des injections de Botox. Elle avait pourtant aujourd’hui, le sentiment de ne pas en avoir besoin. Elle n’était plus en accord avec les choix qu’elle avait fait dans son ancienne vie.

Puis, Peter décida de lutter autrement. Plutôt que de vouloir à tout pris qu’elle se souvienne, il a décidé de la séduire de nouveau, de découvrir d’autres lieux avec elles et d’oublier ceux du passé. À présent, ils allaient vivre comme si c’était le début de leur histoire, comme si ces années que Sandra avait oubliées, n’avaient pas autant d’importance. Parce que finalement, elles n’en avaient pas, puisqu’elles n’existaient plus.

Sandra ne retrouva jamais la mémoire de ces années perdues. Mais, elle et Peter, créèrent de nouveaux repères dans leur nouvelle vie. En décidant d’accepter, il avait laissé à Sandra la possibilité d’être elle-même, celle qu’elle était maintenant.