Ma grand-mère au centre commercial

Ma grand-mère au centre commercial - Normand Martel

Il y a un mois, je voulais faire plaisir à ma grand-mère, qui est venue à la maison, pour voir les enfants. Pour l’occasion, comme elle ne vient pas très souvent chez nous, je voulais lui faire profiter des enfants en les emmenant se balader en ville. Dans ce cadre, on a fait le vieux quartier administratif, quelques musées, des pique-niques dans le parc, mais aussi et surtout, une journée au centre commercial. Ce dernier, elle nous l’a dit elle-même, n’existait pas encore durant son denier passage en ville. Alors, elle en était très ébahie, car elle n’en avait jamais vu un aussi grand. Il faut dire que non seulement, elle n’habite pas en ville, mais qu’elle se trouve dans un pays moins civilisé que le nôtre. Voir l’architecture du bâtiment l’a vraiment, beaucoup étonné, dès notre sortie de voiture. Et là encore, quand elle a vu toutes les voitures stationnées, elle m’a carrément dit ; « où les gens trouvent tous l’argent pour s’en acheter ? Les voitures, c’est cher quand même ! » Là, les enfants ont presque ri, mais je leur ai dit qu’il ne faut pas en vouloir à grand-mère, tout ceci est nouveau pour elle. Bref, on a pris la direction du centre d’achats, en passant par la porte automatique et l’escalier roulant. Nous avons également fait quelques achats dans différentes boutiques ? Elle était émerveillée par les jeux de lumière dans l’enceinte qui rendait tous les articles, brillants. Mais aussi, elle nous a dit que l’endroit facilitait bien notre vie, puisque tout se trouvait en un lieu. Nous avons continué notre tour dans l’enceinte du centre, pour aller acheter des produits de beauté. Là, il y avait beaucoup de femmes qui recherchaient différentes sortes de produits. Ma grand-mère s’est arrêtée en regardant bizarrement une femme. Elle avait de grosses lèvres pulpeuses avec beaucoup de maquillage et une grosse poitrine. Elle demanda à ma fille ; « dis-moi ma chérie, elle est malade cette dame ! Elle semble être très boursouflée. » Tout en éclatant de rire, ma fille lui a dit que c’est probablement une adepte de la chirurgie esthétique, et sans doute aussi qu’elle en a eu recours parce qu’elle voulait maigrir rapidement. Grand-mère n’a rien dit, mais semblait un peu frustrée. En rentrant, elle a enfin dit ce qu’elle pensait. Elle nous a fait la remarque que tout ce qu’elle a vu était intéressant, mais pourrait la rendre malade. En effet, tout est facilité, de sorte qu’on n’utilise plus vraiment les muscles. Elle a fait référence à la porte et à l’escalier, mais aussi, à la disponibilité de tous les magasins en un seul endroit. Mais ça, c’est en effet les revers des nouvelles technologies, et il ne faut pas la blâmer pour cette remarque, dans laquelle il y a pas mal de vérité.