Un mariage un tantinet original

Un mariage un tantinet original - Normand Martel

Ma femme, ou devrais-je dire ma future femme et moi, avons décidé de nous marier l'an prochain. Une bonne chose me direz-vous, certes, mais ayant un goût prononcé pour l'originalité, nous avons décidé d'en faire un événement quelque peu original, je m'explique. Elle est informaticienne et je suis programmeur web, autant dire que les ordinateurs et l'informatique n'ont plus de secrets pour nous.

Nous travaillons tous les deux dans la même société, SEO Montréal, spécialiste en référencement web et en accompagnement de site internet. Alors l'idée nous est venue de lancer une campagne d'incitation en direction de nos invités pour les motiver à rejoindre notre mariage, mais à leur insu.

Toutes les techniques utilisées dans les campagnes de publicité ou même de spamming sont mises à l'épreuve. Le plus difficile fut de réussir à cibler seulement les personnes désirées. Pas question non plus d'inviter la moitié de la ville à notre mariage, nous n'en avons pas les moyens !

Mails à répétition, publicités ciblées sur les sites les plus fréquentés par nos amis, tracts dans la boîte aux lettres, mais le plus gros du travail fut de les motiver à se rendre tous au même endroit le même jour, sans leur dire que c'est notre mariage, et en tenue de soirée, s'il vous plaît !

La solution est trouvée, leur offrir discrètement un week-end tout frais payé à condition qu'ils répondent à quelques questions. Et bien oui, sachez que si le consommateur se rend compte qu'on le manipule, il refusera de participer, et doutera encore plus s'il se voit offrir quelque chose complètement gratuitement. Alors il faut faire en sorte qu'il ait l'impression de faire les premiers pas tout seul.

Certains de nos amis ont commencé à trouver tout de même étranges de recevoir sans cesse les mêmes publicités, alors sachant que nous travaillons dans le domaine du référencement, ils sont venus nous interroger. Il a fallu cette fois-ci que nous fassions appel à nos talents d'acteurs, jusqu'à la date fatidique, et surtout les rassurer pour qu'ils aillent jusqu'au bout de la démarche.

L'heure du mariage a sonné, il est temps de vérifier si notre campagne a bien fonctionné. Nous sommes là, devant le parvis de l'église, et d'un coup, des voitures commencent à arriver et surprise, nos amis les conduisent, vêtus sur leur 31, convaincu de se rendre à un weekend offert. Aucun souci, leur surprise est aussi grande que la nôtre, mais le weekend que nous avons prévu de leur offrir cette fois-ci leur fera vite oublier la manipulation !